Eine sepiafarbene Fotografie zeigt das Arbeitszimmer von Friedrich Theodor Vischer

La vie secrète des objets

Mörike Kerner Vischer

8/5–25/9/2022


À l’occasion du 125ème anniversaire de l’association historique de Ludwigsburg, la nouvelle exposition temporaire montre des objets issus des collections privées des trois grands poètes de Ludwigsburg, Eduard Mörike, Justinus Kerner et Friedrich Theodor Vischer. Ces objets sont conservés aujourd’hui dans les collections du Ludwigsburg Museum.

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, les habitants de Ludwigsburg sont fiers de leurs hommes de lettres. L’association historique est fondée en 1897 pour conserver cet héritage littéraire. Les membres de l’association demandent alors aux descendants des écrivains Eduard Mörike, Justinus Kerner et Friedrich Theodor Vischer, tous nés à Ludwigsburg, de leur faire don des objets personnels de ceux-ci. C’est la naissance de la collection historique de la ville de Ludwigsburg. Dans les années 1920, ces meubles et objets de la vie quotidienne sont exposés au sein de « chambres de poètes » au château de la Favorite et font l’objet d’un véritable culte non dénué de pathos

En 2022, nous fêtons le 125ème anniversaire de l’association historique. C’est l’occasion de porter un nouveau regard sur ces objets et sur les collections du musée. La restauratrice Katrin Bettray a soigneusement nettoyé et remis en état les meubles montrés dans l’exposition. Au cœur de celle-ci, les traces matérielles des écrivains entrent en dialogue avec leurs écrits, leur correspondance et leurs dessins. Qu’est-ce que ces objets nous dévoilent de leurs auteurs et de leurs œuvres? Dans quels œuvres littéraires retrouve-t-on leur trace et quelle relation les auteurs entretenaient-ils avec les objets de leur la vie quotidienne?


La révolution industrielle et les bouleversements politiques qui marquent le XIXème siècle ne favorisent pas forcément un rapport rationnel aux choses matérielles. Au contraire, ces objets de la vie courante mènent une existence propre aux yeux des écrivains et leur permettent d’exprimer une certaine inquiétude face aux changements du monde moderne. Vischer parle de « la malignité des choses » pour décrire leur caractère récalcitrant, qui se dérobe à la volonté humaine.


Les objets qui nous entourent et qui chutent, se cachent ou refusent malicieusement de faire ce que l’on attend d’eux transforment parfois notre vie quotidienne en comédie absurde – il suffit de penser à la tartine qui tombent forcément du côté de la confiture. Mais les choses de la vie courante n’agissent pas toujours de manière malveillante. Beaucoup d’objets nous accompagnent tout au long de la vie en tant que fidèles compagnons et témoins. C’est ce que l’exposition nous montre à travers les traces matérielles laissés derrière eux par les poètes de Ludwigsburg.

Visite pour les écoles & visites de groupe


Le musée propose des visites gratuites pour les groupes scolaires du mardi au vendredi, avec ou sans guide. Visites guidées pour les groupes sur demande. Veuillez contacter le musée par mail à l’adresse suivante : museum@ludwigsburg.de

Programme

Veuillez noter que nos événements ne peuvent être proposés qu'en allemand.
Calendrier